Polychronies développe depuis sa création des outils de transmission comprenant des actions de sensibilisation auprès des plus jeunes, répétitions ouvertes, rencontres avec les compositeurs, classes de maître, et interventions devant des publics en voie de professionnalisation ainsi que des spectacles auxquels peuvent être associés des élèves de conservatoires.

POLY

CHRO

NIES

photo 10.jpg

Ces actions comprennent des éléments historiques, organologiques, des extraits d’œuvres ainsi que des activités pratiques, l'ensemble étant adapté aux attentes des différents publics écoliers ou élèves de conservatoires.

photo 11.jpg

Spectacle avec participation d’élèves de conservatoire

Le Fils abandonné

Cette petite forme, objet spectaculaire et outil de médiation, est destinée à présenter l’opéra Padre, en cours de production, sous la forme d’un conte musical. Elle s’adresse à tous les publics, notamment scolaires. L’écriture permet d’insérer un chœur d’enfant tel qu’on en trouve dans chaque conservatoire et intègre un récitant.

Trahir sa foi ? Lui rester fidèle jusqu’à la mort ? Le Fils abandonné exprime la détresse d’un jeune Japonais converti au christianisme par un prêtre jésuite dans le Japon du XVIIe siècle et condamné par le pouvoir shôgunal.

photo 12.jpg

Spectacle avec participation d’élèves de conservatoires

Polychronies anime en France comme à l’étranger des classes de maître axées au choix sur des instruments ou des familles instrumentales spécifiques (claviers, timbales, caisse claire, multipercussions) ou sur le répertoire d’ensemble de percussion.

photo 13.jpg

Classe de maître à Sydney...

photo 14.jpg

... et à Brisbane